• Texte exceptionnel du philosophe Manuel de DIEGUEZ, un de nos grands maîtres !

     

    SUITE - II - L'Alliance atlantique, c'est le vichysme de l'Europe

     

    Prolégomènes à une anthropologie de la duperie politique

     

    En raison de la portée historique du débat de fond qu'appelle le retour programmé de la France dans l'OTAN, et avec l'espoir de contribuer modestement à poser les vraies questions, je consacrerai à ce sujet trois analyses d'anthropologie critique . Voici donc le second.

    Il serait suicidaire, pour les défenseurs de la souveraineté de la France, de se tromper d'échiquier politique et de défendre l'indépendance nationale comme s'il s'agissait d'une guerre des tranchées, alors que c'est le gouvernement qui se barricade dans la forteresse d'une Europe repliée sur son enceinte et qui s'enferme d'avance dans l'enclos fleuri des servitudes jardinières.

    La France joue sa vision de l'avenir du monde dans une partie qui dépasse l'horizon de sa classe politique. Mais pour que l'histoire s'ouvre par delà l'horticulture des civilisations finissantes, il faut qu'une nouvelle Renaissance prenne la relève de celle qui avait fait, des retrouvailles de l'Europe avec la pensée antique, la condition de l'élan de notre espèce vers l'avenir de son intelligence. Si l' humanisme épuisé du Vieux Continent n'approfondissait plus la connaissance post-darwinienne et post-freudienne de la politique qui permettra de scanner la vassalité, le leurre et la duperie dont l'OTAN est l'instrument, si l'Europe de la raison ne fondait pas une science moins superficielle du genre humain, afin de mettre à nu les racines de la sotériologie pseudo démocratique américaine, notre civilisation perdrait toute chance d'échapper au piège de son enfermement définitif dans un occidentalisme intellectuellement asséché. Mais pour cela, il faut qu'un nouveau siècle des Lumières radiographie l'encéphale schizoïde du singe parlant et féconde un regard critique sur les mythes religieux.

    Dans un premier temps , les réflexions qui suivent paraîtront déserter sans profit politique immédiat les allées bien tracées de la science machiavélienne des Etats ; mais sans une radiographie de la prison culturelle dans laquelle l'animal au cerveau biphasé s'est enfermé, l'Occident ne forgera pas les armes intellectuelles qui seules lui permettront de scanner le messianisme de l'occupant américain, donc de démonter pièce par pièce le moteur de l'évangélisation démocratique de la terre qui métamorphose l'envahisseur en rédempteur de sa victime.

     

    http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/tstmagic/1024/tstmagic/defis_europe/vichy2.htm


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter