• TEXTE EXCEPTIONNEL du philosophe MANUEL DE DIEGUEZ : Un de nos grands Maîtres !

     

    LETTRES A <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /><st1:PersonName ProductID="LA GENERATION DE" w:st="on">LA GENERATION DE</st1:PersonName> <st1:PersonName ProductID="LA LIBERTE" w:st="on">LA LIBERTE</st1:PersonName>

    <st1:PersonName ProductID="LA LIBERTE" w:st="on"></st1:PersonName> 

    <st1:PersonName ProductID="LA LIBERTE" w:st="on"></st1:PersonName>XXVIII - L'histoire étonnée

     

    1 - La radiographie de Dieu va-t-elle débarquer dans les sciences humaines ?

     

    Le Professeur Gorges Tissot, de l'Université d'Ottawa, m'écrit que la fondation britannique John Templeton va financer pour un montant de 2,5 millions d'euros des chercheurs de l'Université d'Oxford, dont Justin Barrett et Richard Dawkins, qui vont s'atteler pendant trois ans à la tâche extraordinaire de découvrir si la croyance en Dieu est naturelle ou culturelle.

    Jamais l'autorisation de poser aux sciences humaines une question de ce genre n'aurait pu être donnée à une Université européenne, donc supposée de tradition chrétienne, si des analyses anthropologiques du sacré n'avaient été rendues acceptables par les événements du 11 septembre 2001 et par l'urgence d'étudier le nouveau débarquement politique du monothéisme dans la géopolitique. Du coup, les carences de la réflexion freudienne sur le mythe d'un créateur du cosmos commencent d'apparaître dans le champ de la politique et de l'histoire vécues de la planète, faute que le grand Viennois se soit livré à des analyses des identités collectives, donc des surmois religieux et nationaux confondus. Aussi <st1:PersonName ProductID="la Fondation" w:st="on">la Fondation</st1:PersonName> paie-t-elle son tribut à la piété : sinon pourquoi s'empresser de préciser qu'il ne s'agira pas de " statuer sur l'existence ou la non-existence d'un être divin " ;mais si une science des dieux avait fait ses premiers pas sous Périclès, et si elle n'avait pas exclu d'avance toute possibilité de statuer que Zeus, Mars ou Poséidon fussent des personnages réels ou irréels, elle ne serait pas allée bien loin .

     

    http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/tstmagic/1024/tstmagic/europolitique/generation28.htm


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter