• TEXTE Exceptionnel du Philosophe Manuel De DIEGUEZ, un de nos grands Maîtres !

     

    LETTRES A <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /><st1:PersonName w:st="on" ProductID="LA GENERATION DE">LA GENERATION DE</st1:PersonName> <st1:PersonName w:st="on" ProductID="LA LIBERTE">LA LIBERTE</st1:PersonName>

    <st1:PersonName w:st="on" ProductID="LA LIBERTE"></st1:PersonName> 

    <st1:PersonName w:st="on" ProductID="LA LIBERTE"></st1:PersonName>XXV - La machine à décapiter une civilisation.

     

    1 - La machine de la décollation

     

    Toute machine à décapiter les civilisations est polycéphale par définition . Certes, cet instrument paraît composé d'une seule pièce , mais sa construction le démultiplie nécessairement entre ses tranchoirs, bien qu'ils exercent tous un seul et même office, celui de la décollation. Mais le couteau solitaire de la guillotine classique avait grand besoin d'un nouvel aiguisage, tellement il était impossible de prétendre nous couper le cou avec le seul secours de l'invention rudimentaire du docteur Guillotin.

    Songez qu'une civilisation se présente, certes, sous les traits d'un être vivant et qu'à ce titre, ce personnage possède nécessairement un cou . Mais le corps de ce type de personnages présente des singularités si particulières qu'il a fallu reléguer la potence, puis la hache du bourreau, puis son perfectionnement mécanique au musée des exécutions publiques, tellement il faut imaginer une machinerie extraordinaire pour couper le cou des acteurs à cent têtes qu'on appelle des civilisations . Pris isolément, les Etats, les peuples et les nations ne sont pas de taille à présider à une cérémonie de cette envergure. Couchez <st1:PersonName w:st="on" ProductID="la France">la France</st1:PersonName> sur le dos et ordonnez-lui de se tenir immobile , les yeux au ciel et les mains jointes sur la poitrine; certes, vous lui trancherez la gorge d'un seul coup, mais à trop peu de frais, tandis que pour décapiter un Continent, il vous faudra en faire rouler le crâne sur l'édredon de ses dévotions. De quel côté de ses piétés doit-elle se tourner de telle sorte que la lame lui coupera la carotide dans les règles et avec méthode ?

     

    http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/tstmagic/1024/tstmagic/europolitique/generation25.htm

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter