• TEXTE EXCEPTIONNEL du philosophe MANUEL DE DIEGUEZ : Un de nos grands Maîtres !

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p> 

    Où la justice française en est-elle ?

     

    M. Lambda se rend devant <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /><st1:PersonName w:st="on" ProductID="la Cour">la Cour</st1:PersonName> européenne de Justice

     

    Le procès intenté à M. Lambda se distingue de celui dont les accusés d'Outreau ont été les victimes en ce qu'il demeure d'autant plus microscopique et sans intérêt dans l'ordre temporel qu'il se révèle titanesque à titre paradigmatique et symbolique ; car il soulève la question des relations pacifiées ou tumultueuses du Ministère publique avec la justice civile au cœur des démocraties européennes placées sous le joug des garnisons d'un empire lointain depuis plus de soixante ans. Du coup, l'apparition d'une classe de notables locaux sur le point de se rendre maîtres de l'Etat de droit et de tout l'appareil de la justice française soulève un problème anthropologique au cœur du politique ; car cette caste demeurera évidemment bien incapable par nature de jamais armer l'Europe du souffle politique qui lui redonnerait un destin dans l'histoire et qui permettrait à <st1:PersonName w:st="on" ProductID="la France">la France</st1:PersonName> de retrouver sa vocation mondiale . (...)

    Le litige que j'ai plaidé en première instance sur ce site il y a quelques jours va maintenant prendre tout son sens politique et toute sa portée juridique, puisque je vais le plaider de ce pas devant <st1:PersonName w:st="on" ProductID="la Cour">la Cour</st1:PersonName> européenne de Justice, ce qui me permettra d'interroger cette haute instance sur sa philosophie du droit . (...)

     

    Lire la suite : http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/tstmagic/1024/tstmagic/actualite/instance2.htm

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter