• SOMMET OTAN - RUSSIE

     

    BRUXELLES, 5 déc 2007 (AFP) - L'Otan et <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /><st1:PersonName w:st="on" ProductID="la Russie">la Russie</st1:PersonName> vont se retrouver vendredi à Bruxelles à la veille d'échéances cruciales pour le Kosovo ainsi que pour le désarmement conventionnel en Europe, deux dossiers sur lesquels leur antagonisme actuel risque d'affecter leurs relations.
    Les discussions sur le statut du Kosovo, toujours dans l'impasse, doivent faire l'objet d'un ultime rapport de la "troïka" Russie-UE-USA de négociateurs aux Nations unies le 10 décembre.
    Au contraire de la plupart des pays de l'Otan, Moscou appuie <st1:PersonName w:st="on" ProductID="la Serbie">la Serbie</st1:PersonName> qui s'oppose à toute indépendance de sa province à majorité albanaise, administrée par l'ONU depuis 1999.
    Dès jeudi soir, lors d'un "dîner transatlantique", Mme Rice et ses homologues des 25 autres pays de l'Otan auront eu l'occasion de se concerter sur tous ces sujets avec les six Etats de l'Union européenne qui n'appartiennent pas à l'alliance militaire (Autriche, Chypre, Finlande, Irlande, Malte et Suède).


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter