• Révocation de mandat du Président de la République !

    LETTRE RECOMMANDÉE AVEC AR

    Monsieur Nicolas Sarkozy

    Palais de l'Elysée

    55, rue du faubourg Saint-Honoré

    75008 Paris

    Objet : Révocation de votre mandat

    ***

    Attendu que le principe de toute souveraineté réside dans la Nation, en vertu de l'article III de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 ;

    Que celle-ci peut, dès lors, et à tout moment, révoquer le mandat qu'elle a donné à ses représentants, lesquels ne sont légitimes à exercer ce mandat que dans le respect de la Constitution ;

    Attendu que cette même Déclaration des droits de l'homme et du citoyen stipule en son article I que « les distinctions sociales ne sauraient être fondées que sur l'utilité commune » ;

    Que, conséquemment, la distinction dont est temporairement gratifié le Président de la République française et les prérogatives qui y sont attachées cessent de valoir à l'instant même où la personne qui exerce cette fonction ne fait plus œuvre utile pour la communauté nationale, et a fortiori si elle se montre nuisible pour cette dernière ;

    Attendu que la violation du pacte social inscrit à l'article II de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, impose nécessairement la révocation du mandat donné par le peuple ;

    Attendu, ainsi, que vous avez, en toute conscience et de manière réitérée, pris des décisions préjudiciables à l'intérêt de la Nation en méconnaissant le sens de votre mandat ;

    Que vous avez en effet placé la République, ses institutions, sa constitution et votre propre mandat au service de l'oligarchie économique et financière ;

    Que ceci est avéré, notamment, par :

     la mise en place d'un « bouclier fiscal » et de divers avantages fiscaux en faveur des plus fortunés,

     la dilapidation du bien commun constitué par nos services publics, pour livrer ceux-ci aux appétits des investisseurs privés ;

     la volonté que vous avez affichée de « dépénaliser le droit des affaires » ;

     le projet que vous formez actuellement de supprimer l'Impôt sur la Fortune ;

    Que vous avez, au surplus, utilisé vos prérogatives dans votre seul intérêt, celui de votre famille, ou, par népotisme, celui de vos affidés ;

     

    LIRE LA SUITE :

    http://www.politique-actu.com/osons/president-republique-revocation-mandat/200417/


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter