• QUEBEC : la LAÏCITE en danger !

     

    Rapport Bouchard-Taylor - Quand la « laïcité ouverte » conduit à Duplessis

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    « La motion sur le crucifix du Salon bleu est un gâchis aux conséquences néfastes » Daniel Baril

     

    Au Québec, nous aimons croire que nous faisons les choses différemment d'ailleurs. Nous ne pratiquons pas le multiculturalisme, mais l'interculturalisme ; nous sommes pour la laïcité, mais pas n'importe laquelle : nous avons choisi, paraît-il, la « laïcité ouverte ». Le rapport Bouchard-Taylor est construit autour de ces deux notions fumeuses qui s'avèrent être dans la pratique autant de négations du véritable contrat social auquel s'attendaient les Québécois.

    Prenons le cas de la « laïcité ouverte ». Il s'agit d'un concept antirépublicain créé par des idéologues de diverses disciplines tous préoccupés de limiter au maximum les contraintes qu'un État démocratique est en droit d'imposer aux religions. Ce concept permet de dire que la laïcité est le bon choix à faire tout en autorisant toutes les atteintes possibles au concept vidé de son sens. Ce qui en résulte est si édulcoré que les intégristes religieux de toutes obédiences se disent tout à coup d'accord avec la laïcité. La « laïcité ouverte », c'est la laïcité du maire de Saguenay.

     

    http://www.mlq.qc.ca/

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter