•  

    « Un traité loin des citoyens »  par Thomas Ferenczi

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    Est-il acceptable que la réforme des institutions européennes, adoptée à Lisbonne par les 27 chefs d'Etat et de gouvernement, soit soumise en France au seul vote du Parlement après avoir été rejetée par référendum il y a un peu plus de deux ans ? Ceux qui demandent l'organisation d'une nouvelle consultation populaire font valoir, à juste titre, que le futur traité, au terme des ultimes négociations, ressemble beaucoup au projet de Constitution européenne repoussé en 2005, dont la "substance", à en croire, parmi d'autres, la chancelière allemande, Angela Merkel, a été préservée, et que, dans ces conditions, la même procédure de ratification devrait prévaloir. A supposer même que le nouveau texte diffère sensiblement du précédent, on ne voit pas pourquoi la méthode choisie pour son approbation changerait. Lorsque les Français ont refusé, en mai 1946, lors de la naissance de la IVe République, le premier projet de Constitution soumis à leur vote, une nouvelle consultation a eu lieu cinq mois plus tard sur un texte modifié, qui a recueilli une majorité de suffrages. On sait aussi que les Danois ont écarté par référendum le traité de Maastricht en 1992 avant de l'approuver l'année suivante et que, de la même manière, les Irlandais ont dit non au traité de Nice en 2001 avant de dire oui en 2002.

    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-971034,0.html


    votre commentaire
  •  

    APPEL NATIONAL - PÉTITION NATIONALE

     

    POUR l'organisation d'un RÉFÉRENDUM

     

    pour ou contre ! le « TRAITÉ SIMPLIFIÉ  » organisant l'Europe

     

    http://www.penser-la-france.asso.fr/urgent.html

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p><o:p> </o:p>

    3 commentaires
  •  

    « Il faut un référendum ! »

     

    Oui ! C'est bien chacun d'entre nous qui doit se lancer dans la bataille, chaque citoyen, de toutes ses forces s'il ne veut pas renier son Non de 2005, et même son Oui, car il n'est pas question ici de contenu du traité, d'espérances ou pas dans l'Europe, mais de démocratie. Les partis politiques sont atones sur la question ? Les associations en deçà de ce qu'elles devraient faire ? C'est à chacun de nous de prendre les choses en main, de bousculer les uns et les autres, d'interpeller les médias, de diffuser l'information autour de nous, d'agir, d'agir et vite ! La démocratie ne nous sera enlevée des mains que si nous acceptons qu'elle nous le soit !

     

    http://www.traite-simplifie.org/


    votre commentaire
  •  

    "Le président de <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /><st1:PersonName w:st="on" ProductID="la R←publique">la République</st1:PersonName> n'a pas le droit d'interpréter seul la volonté du peuple français. C'est un véritable coup d'Etat!", estime M. Chevènement, le président d'honneur du MRC.

     

    http://www.chevenement.fr/Chevenement-adopter-le-nouveau-traite-sans-referendum,-un-coup-d-Etat-_a441.html?preaction=nl&id=3345999&idnl=27277&


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique