• "Et pourquoi l'ONU, qui n'est pas encore tout à fait morte, ne se donnerait-elle pas un coup de fouet en quittant New York pour Jérusalem ? La Charte n'assigne aucune adresse en particulier à l'Organisation. Une résolution de l'Assemblée générale y suffirait. Dans la Ville trois fois sainte, à mi-chemin de l'Orient et de l'Occident, qu'elle sanctuariserait par sa présence, elle serait à pied d'œuvre, au pied du mur, soustraite à l'emprise exclusive du New York Times sur les délégués et à la tentation des phrases creuses. J'en avais fait la suggestion dans Le Monde - plus réaliste qu'elle n'en a l'air. Jacques Derrida s'en était convaincu. L'emplacement existe déjà : à gauche d'Hebron Road, quand on sort de Jérusalem, dans le quartier Armon Anatzvi, où l'Organisation a déjà une base. Cela assurerait autant la sécurité d'Israël (qui prendrait le risque de s'attaquer au foyer, au cerveau de la planète tout entière ?) que celle des Palestiniens."

    Lire la suite :

    http://www.politique-actu.com/osons/jerusalem-onu/28/

    GROUPE International FACEBOOK :

    « Pour le transfert du siège de l'ONU à JÉRUSALEM ! »

    http://www.facebook.com/group.php?gid=22781998560


    votre commentaire
  • "Nul ne colonise innocemment. (...) Une nation qui colonise, une civilisation qui justifie la colonisation - donc la force - est déjà une civilisation malade, une civilisation moralement atteinte, qui, irrésistiblement, de conséquence en conséquence, de reniement en reniement, appelle son Hitler, je veux dire son châtiment." Aimé Césaire

    A l'heure où Benjamin Netanyahou sillonne la planète afin de tenter de convaincre la communauté internationale de ce qu'Israël doit être reconnu en tant qu'"Etat juif", l'Europe est appelée à mesurer les conséquences de l'émergence d'une classe de simples techniciens du droit que leur formation rudimentaire a rendus inaptes à prendre la mesure des problèmes de survie de notre civilisation que pose le Moyen Orient.

    Dans cet esprit, il faut rappeler, primo, que le droit international ne connaît pas d'Etat dont la définition se fonderait sur la religion ou la race et qu'il appartient donc à Israël de proposer au monde civilisé les critères qui permettraient aux jurisconsultes de préciser la nature d'un "Etat juif", afin d'introduire un concept soit tribal , soit de nature religieuse dans le droit des "gentes", puisque le droit international public s'appelle également le "droit des gens", le jus gentium, au sens latin de gens, la nation, le peuple; secundo, que la reconnaissance d'Israël en tant qu'Etat à laquelle Yasser Arafat s'est résigné 1988 étant étrangère à ses compétences, l'invalidité de sa signature a ouvert la voie dans laquelle se sont engouffrés des successeurs bien décidés non seulement à collaborer avec l'occupant, mais à oublier qu'une telle décision n'a aucun fondement possible en droit international public, du simple fait qu'aucun peuple ne dispose du pouvoir absurde de parapher son propre auto-anéantissement.

    Lire la suite :

    http://www.politique-actu.com/philosophe/inexistence-etat-israel-droit-international-aline-manuel-dieguez/189440/

     

     


    votre commentaire
  • « Pour la dissolution d'Israël et de l'Etat Palestinien en un Etat de CANAAN, 51ème  Etats des Etats-Unis d'Amérique ! »

    Afred de Grazia est un intellectuel américain mondialement connu pour ces travaux en philosophie politique et sa théorie de la « QUANTAVOLUTION »

    Endless violence, terror and destruction have beset Palestine and Israel for over 60 years and brought instability and war to the Middle East. No formula for peace or welfare has worked. America has deeply compromised its moral and political leadership. The author proposes a stunning solution - the union of the Israeli and Palestinian people, including the Palestinian refugees, in the ancient region of Canaan - the biblical "land of milk and honey" - simultaneously with the admission of Canaan to the United States of America as the 51st State.  Make of the people of Canaan full citizens of the United States, with the right to settle anywhere in the United States and anywhere in Canaan. For every objection to Statehood, there springs forth an answer, and the answers add up to a peaceful and prosperous Union. The seemingly endless traumas, terror and threats visited upon the people pf the Middle East would diminish exponentially, and the profoundly damaged moral stature of the United States would be restored. The World could move on and dedicate itself to the problems which threaten our common survival. 

    Lire la suite :

    http://www.politique-actu.com/dossier/etat-americain-canaan-alfred-grazia/188797/


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • [Avertissement : Invité de l'association américaine Citizen Investigation Team (CIT) dirigé par M. CRAIG RANKE, Jean-Luc Pujo est intervenu sur les conséquences politiques de ces attentats après la projection du film documentaire «National Security Alert ». Le débat a été animé par M. Marty-Vrayance, policier français, spécialiste des services de renseignements (voir les vidéos). PARIS - samedi 11 septembre 2010]

    ***

    Mes premiers mots seront des remerciements.

    Je veux ici remercier la C.I.T et M. Craig RANKE pour cette invitation. Je veux leur dire que cette rencontre est un honneur pour moi car j'admire leur courage, la qualité de leur travail et plus encore l'esprit qui les habite.

    Je veux également remercier M. Kropotkine pour l'organisation de cet évènement parisien et nos échanges préalables à cette rencontre.

    ***

    Le « 11 septembre » est un évènement important à plus d'un titre.

    Certes, il a fixé l'attention de centaines de millions de femmes et d'hommes à travers la planète ; certes, il a entrainé la mise en place d'un dispositif de sécurité avec son arsenal législatif incroyable au sein même des Etats-Unis mais également à l'échelle internationale ; certes, il a généré un ensemble de réactions militaires, par l'intervention d'une coalition en Irak puis en Afghanistan ; certes, il a entrainé des réactions multiples - parfois ridicules - de citoyens, de personnalités du monde politique, du spectacle, de responsables religieux... mais cet évènement reste avant tout un évènement qui concentre une réalité, je veux dire « une vérité » sur nous-mêmes, sur notre monde, sur la structuration politique, économique qui est la nôtre ;

    Cet évènement permet de dévoiler en partie la structuration symbolique de nos sociétés, les forces raisonnables et irraisonnables qui travaillent en profondeur notre humanité.

    Lire la suite :

    http://www.politique-actu.com/osons/attentats-11-septembre-2001-pujo/178638/ 

     


    votre commentaire
  • Samedi 11 septembre  Paris : Anniversaire des attentats du 11  septembre 2001

    Craig Ranke, fondateur de la Citizen Investigation Team (CIT) organise un débat autour de son film avec M. Hubert Marty-Vrayance et Jean-Luc Pujo.

    Jean-Luc Pujo, président des clubs « Penser la France » interviendra sur le sujet suivant : « Quelles leçons tirer de ces évènements pour la France ? Pour l'Europe ? »

    20h30 - Cinéma des Ursulines (5ème arrondi.)

    A l'occasion du 9ème anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, Craig Ranke, fondateur de la Citizen Investigation Team et réalisateur du documentaire National Security Alert, présentera dans plusieurs villes d'Europe, du 4 au 18 septembre 2010, ses recherches sur l'attentat du Pentagone.

    Lien :

    1) Le site « enquêtes et faits divers, réalité et fiction » dirigé par M. Alexis Kropotkine

    http://faitsdivers.blog4ever.com/blog/lire-article-287239-1616249-11_septembre_2001__les_documents_essentiels__maj_3.html

    2) Le FILM  de CRAIG RANKE et de la CITIZEN INVESTIGATION TEAM

    « FR National Security Alert Le Pentagone - 11 septembre 2001 »

    http://www.dailymotion.com/video/xarnky_fr-national-security-alert-le-penta_news


    votre commentaire
  • TEDGlobal is not a typical conference. In fact, it may be quite unlike anything you've experienced before. Whether you're attending for the first time or returning for a new injection of ideas, here's how to get the most out of TEDGlobal 2009.

    http://conferences.ted.com/TEDGlobal2009/plan_your_ted/


    votre commentaire
  • Selon l'ancien secrétaire américain à la Sécurité intérieure, Tom Ridge, l'administration de George W. Bush aurait tenté d'instrumentaliser la lutte contre le terrorisme.

    Dans un livre qui doit être publié au début de septembre, M. Ridge révèle que des collaborateurs du président George Bush l'ont mis sous pression, mais en vain, pour qu'il augmente le niveau d'alerte terroriste en vue des élections présidentielles de 2004.

    Il affirme que Donald Rumsfeld, qui était alors secrétaire à la Défense, et John Ashcroft, secrétaire à la Justice de l'époque, l'ont pressé d'élever le niveau de la menace, représenté par différentes couleurs.

    Dans des extraits du livre The Test of Our Times: America Under Siege... And How We Can Be Safe Again, qui ont été diffusés par son éditeur Thomas Dunne Books, Tom Ridge écrit qu'il a refusé d'obtempérer à cette demande.

    http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2009/08/20/007-ridge-alerte-livre.shtml

     


    votre commentaire
  • Le chef du gouvernement israélien, Benyamin Nétanyahou, a mis à profit la réunion du conseil des ministres, dimanche 23 août, pour exiger des autorités suédoises qu'elles condamnent l'article publié le 17 août par le quotidien tabloïd Aftonbladet, affirmant que l'armée israélienne a couvert un trafic d'organes humains prélevés sur le corps de Palestiniens.

    Le journal précisait que la découverte de ce trafic (qui remonterait à 1992) serait liée à l'arrestation récente, à New York, de plusieurs juifs membres d'une organisation mafieuse, coupables, notamment, de trafic d'organes humains.

    L'affaire a fait grand bruit en Israël, à la fois parce que les relations israélo-suédoises sont difficiles - Stockholm est accusé de prendre systématiquement parti pour les Palestiniens - et parce que ce type d'accusation est vite assimilé à de l'antisémitisme.

    Toujours aussi peu diplomate, le ministre israélien des affaires étrangères, Avigdor Lieberman, a estimé que le refus d'intervenir du gouvernement suédois - au nom de la liberté de la presse - rappelait "la non-intervention de la Suède pendant la seconde guerre mondiale". Sous-entendu son silence concernant l'Holocauste.

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/08/24/un-journal-suedois-accuse-l-armee-israelienne-de-trafic-d-organes-de-palestiniens_1231333_3218.html


    votre commentaire
  • En Allemagne une polémique a éclaté à propos d'une distinction honorifique accordée à une avocate juive israélienne résidant en Allemagne. L'auteur Ralph Giordano, juif lui aussi, est fermement opposé à la distinction remise à la juriste Felicia Langer. Elle serait une ennemie d'Israël.

    Giordano (86) a appelé le Président Horst Köhler à revenir sur l'attribution de la Croix du Mérite de la République Fédérale. Sa lettre a été rendue publique mardi dernier. L'écrivain avait lui-même été honoré de cet ordre. Il menace à présent de rendre sa Croix du Mérite ainsi qu'une autre haute distinction allemande.

    Langer est engagée depuis des décennies en faveur des droits des prisonniers palestiniens dans les territoires occupés par Israël. Selon Giordano, elle nourrirait aussi des sympathies pour le mouvement radical islamiste du Hamas et pour le régime islamiste iranien. En Israël également, la distinction allemande à Langer (78) suscite des critiques.

    Felicia Langer est lauréate du Prix Nobel alternatif. Elle est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine dont le début des travaux a été présenté le 4 mars 2009. Elle est l'auteur de : Avocate israélienne, je témoigne, Éditions sociales, 1975

    Vous pouvez consulter cet article ici : http://amman.web-log.nl/amman/2009/...
    Traduction du néerlandais : Marie Meert

    Voir le site INFO PALESTINE : http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=7011&var_recherche=+felicia+langer


    votre commentaire
  • « Crise financière, Grippe A, Terrorisme : La conjonction diabolique ! » par Jluc Pujo

    - 2010 : A quoi nous prépare-t-on ?  -

    Nous assistons actuellement à la conjonction de plusieurs phénomènes inquiétants dont le point culminant est annoncé à l'Automne-Hivers 2009-2010 :

    D'une part, nous allons être confrontés à une crise économique et financière aux conséquences sociales et politiques évidentes. Les désordres sociaux qui vont en résulter seront extrêmement importants, susceptibles de créer une crise politique majeure : manifestations, situation de révoltes, actes de violences contre les institutions dans l'Europe entière. 

    D'autre part, nous allons être confrontés à une crise sanitaire historique : la grippe A va contaminer une grande partie de la population notamment en Occident. Cette pandémie va entrainer des mesures de contrôles sanitaires importantes : consignation à domicile, interdiction de regroupements collectifs, lieux publics fermés...

    La conjonction de ces phénomènes ne peut qu'étonner.

    Les motifs invoqués pour justifier la mise en œuvre de politiques de contrôles de plus en plus liberticides ne sont-ils pas - les uns après les autres - discrédités ?

    Ainsi, le risque « terroriste » a été largement utilisé pour exercer ce contrôle social. Il est aujourd'hui largement discrédité depuis les attentats du 11 septembre 2001, dont les causes comme les acteurs désignés font l'objet d'une contestation sérieuse de plus en plus importante.

    Le risque « sanitaire » ne devient-il pas ainsi un nouvel « outil » nécessaire ?

    Tout comme les attentats du 11 septembre 2001, la grippe A est une réalité.

    Mais cette conjonction utile avec les risques de crises politiques majeures ne peut qu'étonner.

    A quoi nous prépare-t-on ?


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique