• COMMUNIQUE NATIONAL des Clubs "Penser la France"

    16 décembre 2013

    A l’heure où la République s’interroge sur de possibles candidatures à l’entrée au Panthéon, les Clubs « Penser la France » ont choisi de soutenir la candidature de Mme Joséphine BAKER.

    Naturalisée française, elle rejoint la Résistance. Elle entre dans le contre-espionnage en 1939 et devient, plus tard, au péril de sa vie, l'agent de propagande du général de Gaulle.

    Elle luttera plus tard contre le racisme, pour l'émancipation des Noirs, et soutiendra en particulier le Civil Rights Movement de Martin Luther King.

    « Star internationale du music-hall, vedette incontestée du Casino de Paris et du théâtre des Champs-Elysées, Joséphine Baker fut la première artiste française noire dans les années 30 à toucher le cœur des Français par ses chansons populaires, sa beauté et sa voix angélique. Lorsque la France est attaquée en 1940 par Adolphe Hitler, la Star quitte les paillettes pour entrer dans la résistance.» rappelle Charles ONANA.

    Véritable figure de l’engagement au féminin, elle honore la France.

    Pour les Clubs « Penser la France, notre candidate, c’est Joséphine BAKER ! Sans l’ombre d’une hésitation !

    Que n’y est-elle déjà ?

    SOURCE et suite :

    http://www.politique-actu.com/actualite/pantheon-josephine-baker-penser-france/930437/


    votre commentaire
  • Mercredi 13 novembre 2013

    La déferlante antiraciste de la gauche bienpensante est un leurre.

    Le racisme est un mal qui se combat rarement avec quelques déclarations incantatoires, n’en déplaise au ministre de l’Intérieur.

    ***

    Le racisme progresse dans toutes les sociétés humaines qui traversent une crise sociale et économique sévère. Tel est le cas de la plupart des pays d’Europe dont la France.

    La Gauche au pouvoir est aujourd’hui incapable de répondre à cette crise, parce qu’elle refuse de s’extraire du carcan néolibéral.

    Ce faisant, la Gauche trahit ses fondamentaux et assiste inévitablement à la montée des tensions racistes.

    ***

    De la même façon, l’extrême droite se combat sur le terrain de la culture.

    Or, le parti socialiste français est mort depuis qu’il a décidé d’enterrer Jaures, donc la République, donc le socialisme véritable.

    Le parti socialiste est le parti du reniement.

    Lire la suite:

    http://www.politique-actu.com/actualite/manuel-valls-joueur-pipeau-multicolore/899727/


    votre commentaire
  • Communiqué national "PENSER LA FRANCE"

    12 novembre 2013

    Quand la France officielle piétine la Nation, il est un devoir supérieur pour le peuple : celui de l’insurrection.

    ***

    La classe politique française – UMP, PS et FN – a condamné unanimement les manifestations patriotiques qui ont agités les cérémonies nauséabondes du 11 novembre. Rien d’étonnant.

    Nauséabondes, quand se côtoie l’inadmissible par une confusion orchestrée entre Poilus de 14-18 et Justes sauvant des juifs en 1940-45. Nauséabondes, quand ceux qui sont censés incarner la France la piétinent depuis des années.

    Nauséabondes, quand l’instrumentalisation des deux grandes guerres va donner lieu à la plus grande mascarade pacifique au nom d’une Europe de la soumission : OTAN, UE, Euro.

    Alors, il faut le dire : Cette république n’est plus la République. Cette France officielle n’est plus la France. Ce n’est plus la Nation.

    LIRE LA SUITE :

    http://www.politique-actu.com/actualite/soutien-manifestants-novembre-2013-penser-france/898701/


    votre commentaire
  • Anniversaire de la disparition du Général de GAULLE ! Demain 9 novembre 2013, dans beaucoup de nos 36 000 Communes de France et de Navarre sera commémoré la disparition du Grand Général Charles DE GAULLE !


    votre commentaire
  • ENSEMBLE, BOYCOTTONS les élections européennes !

    L’UE supranationale et néolibérale est illégitime !

    le 2 novembre 2013.

    ___

    Antisociale, antidémocratique, belliqueuse et dictatoriale, l’Union européenne (U.E.) pilotée par l’axe Washington-Berlin s’acharne sur la souveraineté et sur les conquêtes sociales des peuples. Sous l’égide d’Angela Merkel, la « Troïka » (Commission de Bruxelles, FMI et BCE) martyrise les peuples sous le talon de fer de l’austérité à perpétuité. 

    À son tour, la France en récession s’enfonce dans la crise politique et morale. La pauvreté, la précarité, la désindustrialisation et le chômage de masse plongent notre peuple dans le désarroi. Les services publics, la protection sociale, l’Éducation nationale, les retraites, la Sécurité sociale sont étranglés au nom de la funeste « monnaie unique » ;  la tutelle humiliante de Bruxelles, les diktats arrogants de Berlin écrasent notre pays avec la parfaite collaboration des dirigeants du MEDEF, de l’UMP et du PS. 

    La trahison du PS et de l’UMP !

    Bafouant le Non populaire du 29 mai 2005 à la constitution européenne, violant l’aspiration au changement exprimée en mai 2012, F. Hollande applique à marche forcée la « feuille de route » « diktée » par Bruxelles : il s’agit d’araser les spécificités françaises issues de la Révolution française et du Conseil national de la Résistance, d’imposer le tout-anglais à l’Université, de substituer à la République une, laïque et indivisible une Europe des euro-métropoles qui porte en germes la mort des statuts, des conventions collectives, des diplômes nationaux et de la démocratie communale.

    SOURCE:

    http://www.politique-actu.com/actualite/appel-boycott-elections-europeennes-juin-2014-mouvement-politique-emancipation-populaire-pole-renaissance-communiste-france-prcf-clubs-penser-france/893338/


    votre commentaire
  • Pour un nouveau Conseil National de la Résistance ! La seule voie ! la Seule ...

    http://nouveau-cnr.over-blog.com/


    votre commentaire
  • FÊTE de l'HUMA - Jean-Luc PUJO, président de "PENSER LA FRANCE" intervient sur le STAND du PRCF

    Le Pôle de Renaissance Communiste en France tiendra un stand politique à la Fête de l’Huma, du 13 au 15 Septembre 2013.

    Une délégation des clubs  « Penser la France » sera présente sur le Stand du PRCF et participera au Grand débat :

    Samedi 14 septembre à 16 h 30

    « Pour s’en sortir, construire un Front populaire et patriotique pour sortir de l’UE et construire un nouveau CNR ».

    Avec Léon Landini et Pierre Pranchère, anciens FTP, Georges Gastaud et Antoine Manessis, PRCF – Marie-Christine Burricand, PCF-Vénissieux – Jacques Nikonoff, porte-parole national du M’PEP – Jean-Luc Pujo, « Penser la France » – Gilles Bachelier, gaulliste de gauche – Gilbert Rodriguez, Front Syndical de Classe…

    Lire le programme complet sur le stand du PRCF :

    http://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/stand-du-prcf-a-la-fete-de-lhuma-2013-du-13-au-15-septembre/

    OÙ TROUVER LE STAND DU PRCF A LA FETE DE L’HUMA 2013 ?

    http://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/trouver-stand-du-prcf-fete-lhuma-2013/


    votre commentaire
  • Appel lancé par les Clubs « Penser la France » (CPF), le Mouvement politique d’émancipation populaire (M’PEP) et le Pôle de renaissance communiste en France (PRCF).

    ___

    Pour riposter à l’entreprise de liquidation des conquêtes sociales et de la France républicaine, en prenant appui sur les résistances sociales, civiques et patriotiques, pour une République sociale, souveraine et fraternelle,ensemble défendons et actualisons le programme du Conseil national de la Résistance !

    Par la faute des gouvernements successifs qui, depuis plusieurs décennies, ont engagé la France dans la funeste « construction » européenne, notre pays vit une situation potentiellement mortelle à moyen, voire à court terme :

    · attaques incessantes contre la protection sociale (retraites, assurance-maladie, etc.), les salaires et les revenus du travail, asphyxie des services publics (école, hôpital, Poste, Équipement, SNCF, EDF, etc.), liquidation rampante du droit du travail et précarisation généralisée des travailleurs, destruction du « produire en France » au nom de la « concurrence libre et non faussée ouverte sur le monde » prescrite par les traités européens EN ALLEGEANCE AU LIBRE-ECHANGE malgré l’opposition croissante du peuple français (cf. la manière dont le Non français à la constitution européenne en 2005 a été contourné par l’UMP, le « centre » et le PS) ;

    ·liquidation accélérée de l’indépendance nationale (politique, monétaire, budgétaire…), cette base inaliénable de la souveraineté du peuple, au nom de l’« Europe fédérale » et de l’« Union transatlantique » ; subordination croissante de la diplomatie et de l’armée françaises à la stratégie mondiale belliqueuse de Washington, notamment au Proche-Orient, et aux diktats financiers et institutionnels de Berlin ;

    · démantèlement de la République une, laïque, sociale et indivisible issue de la Révolution française et de la Libération par la mise en place insidieuse d’une « Europe des régions » et des « métropoles » qui porte en germes l’éclatement du territoire national, l’inégalité des citoyens devant la loi et la montée des revendications sécessionnistes ;

    · destruction des repères patriotiques et républicains les plus élémentaires, de la conscience historique du peuple français, et même de la langue française (« langue de la République » selon la Constitution), assiégée par le tout-anglais impérial. Parallèlement, poussée symétrique de la xénophobie d’État et de l’auto-phobie nationale que porte une large partie de nos prétendues « élites » fascinée par l’Oncle Sam.

    LIRE LA SUITE :

    http://www.politique-actu.com/opinion/appel-pour-reviennent-jours-heureux-mpep-penser-france-prcf/772690/


    votre commentaire
  • - Communiqué national Penser la France -  Mercredi 24 juillet 2013

    La décision du gouvernement de procéder à la dissolution de plusieurs mouvements d’extrême droite est – contrairement aux apparences – un signe d’affaiblissement caractérisé de la République et du gouvernement.

    Ces mouvements sont pour certains anciens : l’œuvre française a été créé dans les années « 60 », les Jeunesses nationalistes révolutionnaires et Troisième voie dans les années « 80 ».

    Ces mouvements connaissent aujourd’hui une croissance évidente.

    Comment s’en étonner ?

    De nombreux jeunes français attachés à leur pays, à ses valeurs, à sa culture - lucides face à la déliquescence de la République et à la fin de la France -  sont tentés de rejoindre ces mouvements nationalistes.

    Il est alors paradoxal de voir un gouvernement « social libéral et européiste », jouer avec cynisme le jeu du communautarisme quand cela l’arrange (minorités religieuses et ethniques lors des élections, confortées par la nomination de Harlem Désir ; « Mariage pour tous » en faveur d’une influente minorité sexuelle au risque de déstructurer les fondamentaux Culturel de la France, etc.) mettre en œuvre des politiques de démantèlement et de délitement de la Nation (culturel, linguistique, territorial…), se saisir alors – et en toute mauvaise foi - des valeurs « républicaines » pour condamner ces mouvements sur le terrain de l’éthique et de la politique, mouvements nationalistes qui précisément sont attachés – certes à leur façon propre qui n'est pas la nôtre – à la France ?

    LIRE LA SUITE:

    http://www.politique-actu.com/actualite/dissolution-mouvements-extreme-droite-echec-republique-echec-gouvernement-penser-france/806084/


    votre commentaire
  • - Communiqué national de « Penser la France » -

     Lundi 22 juillet 2013

    Le port de la Burqa en France est une honte pour la république et totalement contraire à l’idéal d’émancipation des hommes et des femmes.

    Les récents évènements intervenus à Trappes montrent les difficultés rencontrées par la Police nationale pour faire appliquer la Loi républicaine pour laquelle nous avons ardemment milité (1).

    En dépit de ces difficultés - qui appellent un soutien indéfectible à la police républicaine - « Penser la France » rappelle qu’il n’y aura pas d’avancées significatives des idées républicaines sans un véritable effort de solidarité avec des territoires totalement abandonnés depuis des années.

    Le communautarisme prospère sur les ruines spirituelles de la République.

    Notre jeunesse abandonnée est une proie facile à la démagogie des sectateurs en tout genre.

    LIRE LA SUITE:

    http://www.politique-actu.com/opinion/controle-burqa-pour-application-stricte-republicaine-penser-france/803760/


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • La prestation télévisée du Président de la République – le 14 juillet dernier – a été une caricature parfaite de l’état de la France : un faux chef d’Etat interrogé par de faux journalistes. Fausse démocratie.

    Comment la France en est-elle arrivée là ?

    ***

    Enserré dans les mêmes carcans, au nom d’une même orthodoxie, F. Hollande impose aux français des choix semblables à ceux de N. Sarkozy.

    Au nom du progrès, de la modernité, de la compétitivité, tout est présenté aux français comme « irréversible ».

    Des pans entiers de notre politique économique, sociale et institutionnelle s’inscrivent dans un continuum stupéfiant : universités abandonnées, hôpitaux délabrés, armée en guenille, justice à vau l’eau, éducation sacrifiée, fiscalité d’une inégalité éhontée, pensions de retraites devenues dérisoires, territoires démantelés(1), banques toujours renflouées, langue française désapprise (2) puis concurrencée (3)… jeunesses oubliées, méprisées.

    Et que dire de la fin de notre politique étrangère ? Les récents évènements liés à l’affaire Snowden (4) et au survol de l’avion présidentiel bolivien ont fini de couvrir la France de ridicule (5). Et ne parlons pas du pire à venir : le fameux « partenariat transatlantique »(6).

    Un ensemble de choix structurants - décidés en des lieux extérieurs à la France-  est imposé à notre pays.

    Nos faux chefs d’Etat – Sarkozy et Hollande – ne sont plus que des agents de conformation au système d’économie marchand mondial. Ils ont été sélectionnés pour cela (7).

    Cette politique s’impose à la France. Irrémédiable. Irréversible.

    Notre Nation a perdu tout pouvoir de décider.

    Donc, nous ne sommes plus un peuple libre.

    Lire la suite :

    http://www.politique-actu.com/osons/faux-chefs-etat-faux-journalistes-fausse-democratie-jean-luc-pujo/803063/


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique