• MOYEN-ORIENT : Une situation insupportable qui nous concerne tous !

     

    « La violence n'est pas une fatalité » Patrick Baudouin et Michel Tubiana

     

    Les morts qui se comptent par centaines, les blessés peuplent les hôpitaux de Gaza et les mots encombrent les ondes et les images. Qu'elles maudissent, s'indignent, justifient, condamnent, appellent à la vengeance ou à la raison, ces pauvres paroles s'envolent au vent mauvais de l'inertie qui règne depuis des décennies.

    La trêve est rompue, dit-on. Interruption momentanée d'une guerre chaude, voici ce que furent ces six mois où Gaza n'a cessé de survivre, l'existence de ses habitants étant enfouie dans ces tunnels qui charroient les biens nécessaires à la vie ou à la mort. Retour aux réalités les plus crues. On peut détester le Hamas et son refus affiché de l'existence de l'Etat d'Israël, on peut et on doit aussi rejeter cette violation assumée par tous de s'en prendre aux civils. Bref, on peut dénoncer une nouvelle fois l'engrenage de la violence et se livrer à la comptabilité minutieuse des responsabilités ou jeter l'anathème sur l'interlocuteur de demain.

    En attendant les violences se poursuivent, ouvertes comme ces derniers jours, sournoises quand elles asphyxient tout un peuple déjà embastillé. Nous sommes envahis par la honte car rien n'était imprévisible et nous connaissons les remèdes à cette maladie qui ronge cette région du monde et déchaîne les passions partout ailleurs. Sommes-nous si irrésolus, si dénués de sens commun pour laisser faire ainsi ?

     

    http://www.lemonde.fr/archives/article/2008/12/30/la-violence-n-est-pas-une-fatalite-par-patrick-baudouin-et-michel-tubiana_1136336_0.html


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter