• Malaise dans la civilisation, suite, par Régis Debray

    « Les violences en banlieue n'ont aucun lien avec des institutions ou des préoccupations religieuses", dixit le directeur général de la police nationale. Sans doute désireux de se faire reconnaître en acteurs politiques de plein droit, moyennant contrepartie, c'est un fait qu'en dépit d'une mosquée malencontreusement agressée fatwas, imams et hauts dignitaires n'ont joué dans les flamboyances de novembre qu'un rôle principalement scénique. L'offre religieuse d'interposition n'a pas rencontré une vraie demande. Ce constat inspire à nos commentateurs un ouf de soulagement. Un peu à courte vue. » Le Monde - 25 novembre 2005

    (Lire la suite...cliquer sur le titre)


  • Commentaires

    1
    Vendredi 25 Novembre 2005 à 17:59
    FRANCHEMENT
    pourquoi un morceau de NTM ou de passi m'en dise plus sur ces événements que des pages de philosophes intellectuels? Ah oui, c'est parce que je dois être un peu limité intellectuelement... ji pensé pa bien la france missié...
    2
    Samedi 26 Novembre 2005 à 19:30
    Confusions
    Ne confondez-vous pas analyses et témoignages ? cordialement,
    3
    jean-michel
    Jeudi 1er Décembre 2005 à 17:22
    CASTRO
    la candidature de Roland CASTRO est très interessante. Qu'en pensez vous ?
    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter