• "Lutter contre la corruption : Pour un programme de redressement national" (Penser la France)

    - Communiqué nationale du 3 avril 2013 -

    Le scandale CAHUZAC est révélateur d'une corruption généralisée qui touche la vie économique et politique française à tous les niveaux.

    Contrairement à ce qui est affirmé, les moyens de lutte sont volontairement réduits chaque année un peu plus afin de rendre plus difficile ce combat. Cela suffit !

    "Penser la France" condamne avec la plus grande vigueur les politiques d'annonces et les politiques de réduction des moyens mis à disposition de la magistrature et des corps d'inspections. Cette précarisation est bien sûr organisée.

    La révolution républicaine que nous appelons de nos voeux passe par l'affirmation de principes républicains forts et l'accroissement net des moyens de lutte contre la corruption.

    Voici les premières mesures nationales à prendre pour accompagner la mise en oeuvre de l'hyper-république.

    ___

    Mesures économiques et fiscales – (extrait )

    Propositions N° 24 à 31

    - 24 -  publication de toutes les déclarations patrimoniales de l’ensemble des élus français nationaux et locaux ;

    - 25-  transparence fiscale : publication de toutes les déclarations de revenus en France avec les montants exacts des impôts acquittés par tous les ménages ;

    - 26 -  transparence fiscale : publication de toutes les déclarations fiscales en France avec les montants exacts des impôts sur les sociétés acquittés par chacune des entreprises françaises ;

    - 27 - déchéance de la nationalité française immédiate pour tous les exilés fiscaux ;

    - 28 - déchéance de tous les mandats des élus condamnés pour fraudes fiscales ;

    - 29 -  inéligibilité à vie pour tous les citoyens condamnés pour fraude fiscale ;

    - 30 -  Lutte contre la corruption : Mise en place de tribunaux exceptionnels à compétences financières nationale dotés de 100 magistrats et d’un corps d’un millier d’agent de police à disposition ;

    - 31 – recrutement de 200 inspecteurs des impôts et 200 inspecteurs du travail suplémentaires sur trois ans.

    Pour militer avec nous et instaurer une véritable république retrouvée ...

    Rejoignez « Penser la France »

    http://www.politique-actu.com/repere/adherer-clubs-penser-france/45376/


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter