• Le moulin de VALMY rendu à la Patrie...

    Le 20 septembre 1792, les deux armées française et prussienne se faisaient face à l'ouest du village de Valmy, fortes chacune d'environ 35000 hommes.

    Après la défection de La Fayette, Dumouriez a pris à Sedan le commandement de l'Armée du Nord, dévastée par l'émigration. Il ne peut tenir la ligne de l'Argonne, forcée le 12 septembre à la Croix-aux-Bois par les Autrichiens. La route de Paris était ouverte.

    Au matin du 20... Vaine tentative française de reprendre la hauteur de la Lune... Les positions françaises et prussiennes sont distantes d'environ deux kilomètres: on se canonne en tir courbe. Les Prussiens auront 185 tués et les Français 400 hommes hors de combat...

    Valmy va devenir un "mythe fondateur" de la France moderne au XIXème siècle. Louis-Philippe, qui était lors de la bataille un maréchal de camp de dix-neuf ans, viendra en pélerinage à Valmy en 1835. En 1892, le centenaire de la bataille coïncidera avec celui de la République.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter