• Jeudi soir un policier a tué un supporteur du PSG

    Ce drame illustre autant la violence extrême d'une part importante de la jeunesse dans notre pays que la situation très difficile des policiers sur le terrain.
    S'il est légitime de s'émouvoir de la disparition de ce jeune supporteur violent, il n'en demeure pas moins que ce policier, menacé dans l'exercice de ses fonctions, a - semble-t-il - agit en légitime défense. Il "n'avait pas d'autre choix que de se défendre et protéger une autre personne" peut ainsi affirmer le Syndicat général de la police (SGP - FO).
    Les Clubs PLF constatent que la politique de Nicolas Sarkozy se voit ainsi de nouveau sanctionnée.
    Alors que les missions de la police sont extrêmement difficiles, il est regrettable que la sécurité soit l'objet d'enjeux électoraux qui la dénaturent.
    Comment s'étonner que les récentes élections syndicales au sein de la police soient défavorables au ministre ?
    Enfin, les Clubs Penser La France constatent que la crise politique et sociale que nous vivons finit de jeter une certaine jeunesse désemparée dans les bras d'idéologies corrompues et favorise des comportements éhontés.
    Il serait temps de réaffirmer de vrais principes républicains pour remettre ainsi la France au travail et debout.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter