•  

    77e Rapport annuel BRI 24 juin 2007

    Rapport annuel de la Banque des Règlements Internationaux pour l'exercice commencé le 1er avril 2006 et clos le 31 mars 2007, soumis à l'Assemblée générale ordinaire tenue à Bâle le 24 juin 2007.

    http://www.bis.org/publ/arpdf/ar2007f.htm


    votre commentaire
  •  

    La période est difficile pour les émissions du service public. Après la suppression d'« Arrêt sur images » de Daniel Schneidermann, sur France 5, « La bande à Bonnaud », émission culturelle de France Inter diffusée tous les jours de 16h30 à 18 heures, animée par Frédéric Bonnaud, ne sera pas renouvelée l'année prochaine. La faute à l'audience et au contenu qui serait trop élitiste pour la direction de France Inter. Mais pour les syndicats CGT et Sud Radio, qui ont appelé à la grève aujourd'hui en soutien, l'arrêt de l'émission fait davantage penser « à un début de reprise en main politique des antennes ». Sur France Inter, la liberté de ton peut coûter cher. C'est du moins, en substance, ce qu'explique à Marianne2007.info Frédéric Bonnaud.

     

    http://www.marianne2007.info/-La-bande-a-Bonnaud-supprimee,-France-Inter-se-met-en-greve_a1645.html?PHPSESSID=69d52f4f67f04e2a55cfaa07622a3000 

     

    [Merci à Nicole]<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />

    votre commentaire
  •  

    À l'ouverture aux particuliers au 1er juillet 2007, s'ajoute aussi la filialisation des activités de distribution d'EDF et de Gaz de France : danger pour les usagers comme pour le service public et les personnels des entreprises.

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    LE MRC de Jean-Pierre Chevènement prend position  !

    Word--> http://mrc92.free.fr/tract/85-Tract%20Energie%20ouverture%201er%20juillet.doc

    <o:p></o:p>

    [ Merci à Nicole et Jean-Pierre]


    votre commentaire
  •  

    L'association des microprocesseurs, de l'accès Internet généralisé et des technologies mobiles va être à l'origine de "la prochaine révolution sociale". Le livre Foules Intelligentes (Smart Mobs) est né de cette intuition. Il décrit comment des groupes importants, dispersés géographiquement et connectés par des technologies simples (téléphone mobile, SMS, e-mail, web...) peuvent être réunis rapidement pour agir collectivement. L'auteur montre les possibilités mais aussi les dangers de l'innovation dans les communications. Depuis les " Lovegeties " au Japon qui s'allument lorsqu'un partenaire est dans les parages jusqu'au renversement de régimes répressifs au Philippines ou au Soudan par des activistes armés de téléphone mobile en passant par les terroristes qui se coordonnent par des messages codés, ces " Foules intelligentes " représentent une nouvelle forme de connexion fondamentalement différente.

     

    [MERCI au conseil de lecture de Nicolas]


    votre commentaire
  •  

    Jacques Derrida - « L'animal que donc je suis. » Éditions Galilée,

     

    Sam 30 juin (9h30-12h30)

     

    Amphi Stourdzé, Carré des Sciences,

    1 rue Descartes,

    75005 Paris

    Avec Jean-Luc Guichet, Jean-Clet Martin, Elisabeth de Fontenay et Pascal Nouvel.


    votre commentaire
  •  

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    « Gentil coqu'licot, Mesdames, gentil coqu'licot nouveau. »

     

    - 2007 : Mort et renaissance du Moment Républicain - par jean-luc Pujo

     


    votre commentaire
  • Réunion d'ETAT MAJOR

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    PARIS  7 juillet 2007

    <o:p></o:p>

    « Guerre ouverte aux Néo-Con's de Washington et Jérusalem : Quelles résistances au cœur de l'Empire ? »

    <o:p></o:p>

    CODE : Junger

    <o:p> </o:p>

    votre commentaire
  •  

    « COLOMBANI débarqué ! Il était temps ! Maintenant : ALAIN MINC ! Ne l'oublions pas ! »

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    La société des rédacteurs du Monde (SRM) et la société civile des personnels des Publications de <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /><st1:PersonName ProductID="la Vie" w:st="on">la Vie</st1:PersonName> catholique (Télérama, <st1:PersonName ProductID="La Vie.." w:st="on">La Vie..</st1:PersonName>.), actionnaires internes du groupe, qui disposent toutes deux d'un droit de veto au conseil de surveillance, ont approuvé, lundi 25 juin, la candidature du tandem Pierre Jeantet-Bruno Patino pour succéder à Jean-Marie Colombani à la présidence.

    <st1:PersonName ProductID="La SRM" w:st="on">La SRM</st1:PersonName> s'est prononcée à 61,7 % en faveur de M. Jeantet, a indiqué Jean-Michel Dumay, son président. La société civile des personnels des Publications de <st1:PersonName ProductID="la Vie" w:st="on">la Vie</st1:PersonName> catholique a, elle, voté pour à 65 %, selon sa représentante, Valérie Hurier. Pour l'emporter, M. Jeantet devait recueillir au moins 60 % des suffrages de <st1:PersonName ProductID="La SRM" w:st="on">la SRM</st1:PersonName> et 50 % des voix de la société des personnels des Publications de <st1:PersonName ProductID="la Vie" w:st="on">la Vie</st1:PersonName> catholique.

    votre commentaire
  •  

    Il y a une part de bluff chez Vladimir Poutine. Pour mieux faire comprendre son hostilité au projet américain de défense antimissile et prendre à témoin les Européens, le président russe a choisi de faire passer un frisson de guerre froide sur le Vieux Continent. La première salve avait été lancée le 10 février, à Munich : M. Poutine avait accusé les Etats-Unis d'unilatéralisme dans les affaires du monde, avant d'affirmer que "la guerre froide a laissé derrière elle des munitions qui n'ont pas encore explosé".

    Il y a une part de vérité et une autre de rodomontades dans ces propos. Sans doute est-ce dans le second registre qu'il faut ranger les déclarations du commandant en chef des forces stratégiques russes, le général Nikolaï Solovtsov, qui a menacé de pointer ses missiles sur les sites antimissiles que Washington se propose d'installer en Pologne et en République tchèque. Pour autant, Européens et Américains auraient tort de croire que la colère de Moscou est feinte et sans danger. Car, si la guerre froide est officiellement terminée, ses arsenaux perdurent, et le processus des traités de désarmement est stoppé.

     

    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-929114,0.html

     


    votre commentaire
  • <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Richard : Quelle est la situation actuellement à Gaza ?

    Robert Malley : Nous avons à Gaza une situation inédite, c'est-à-dire que le territoire est sous l'autorité d'un mouvement palestinien, le Hamas, et qui est presque détaché de ce qui se passe en Cisjordanie. Le défi pour le Hamas aujourd'hui c'est de montrer qu'il peut faire autrement et mieux que ses prédécesseurs en ce qui concerne le retour de la sécurité, de l'ordre, et de la loi à Gaza, qui a vécu le chaos et le désordre extrême.

    L.B. : Pensez-vous que le blocus décrété sur Gaza soit une bonne solution ?

    Robert Malley : Parler de blocus donne l'impression qu'il n'y a rien qui rentre à Gaza. Or Israël a permis l'entrée de certains camions, avec des vivres humanitaires. Mais c'est certainement insuffisant pour la population.

    La politique décrétée par Israël et d'autres pays de la région consiste à montrer la différence entre ce qui se passe à Gaza et en Cisjordanie, l'idée étant de montrer au peuple palestinien qu'ils ont intérêt à se rallier derrière le Fatah et derrière le président Abbas, plutôt que derrière le Hamas, en soulignant la différence de niveau de vie entre Gaza et <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /><st1:PersonName ProductID="la Cisjordanie. Mais" w:st="on">la Cisjordanie. Mais</st1:PersonName> plus on discréditera le Hamas, plus on courra le risque de violence à Gaza ou en Cisjordanie et de durcissement du Hamas.

    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-927960,0.html


    votre commentaire
  • A peine négocié, le nouvel accord sur le transfert des données personnelles des passagers aériens entre les vingt-sept pays de l'Union européenne (UE) et les Etats-Unis est déjà contesté. Tandis que Bruxelles et l'administration Bush mettaient, mercredi 27 juin, la dernière main à un compromis sur ce dossier sensible, le superviseur européen pour la protection des données, Peter Hustinx, faisait part de ses "doutes sérieux quant à (sa) compatibilité avec les droits fondamentaux" en vigueur sur le Vieux Continent.

     

    Afin de lutter contre le terrorisme, l'accord, qui devrait être entériné vendredi 29 juin par les représentants des Vingt-Sept à Bruxelles, ramène à 19 (au lieu de 34) le nombre de données transmises aux services américains. Mais ceux-ci pourront les conserver pendant quinze ans, contre trois ans et demi à ce jour.

     

    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-929132,0.html


    votre commentaire
  • Communiqué des Clubs « Penser la France »

    « De la haute trahison »

    Le traité européen adopté par le dernier sommet européen consacre la victoire d'une droite mondiale et libérale que nous n'avons eu de cesse de dénoncer durant la campagne présidentielle.

    Cette adoption n'est en rien une surprise. Elle annonce une série de mauvais coups portés à notre contrat social français comme à l'esprit même de nos institutions.

    En refusant de soumettre ce texte à référendum, Nicolas Sarkozy de Nagy Bocsa, entend imposer des choix qui préparent la fin de la France.

    Les Français vont ainsi s'apercevoir qu'ils ont installé à l'Elysée un simple gouverneur de province.

    C'est à nous - dès aujourd'hui - à relever l'ensemble des reniements à la France, à instruire les français à ce manquement magistral au respect de la souveraineté nationale.

    Ce traité ainsi adopté est le signe avant-coureur de l'échec d'un Homme comme des forces internationales qui le soutiennent.

    Eduquons les français, éduquons-nous à la résistance républicaine !


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires