• Au moment où s'engage, face à l'offensive des forces d'uniformisation, une lutte décisive pour sauvegarder la richesse et la diversité du monde, il importe de rappeler à tous les Français, à tous les Francophones, et plus généralement à tous ceux qui ne se résignent pas à voir minorer ou mourir leur langue, leur culture, leurs valeurs, qu'il n'y a pas de fatalité de la loi du plus fort.
    Comme la variété des espèces, la diversité culturelle est un facteur indispensable de la survie de l'espèce humaine. La liberté de l'esprit, les capacités d'adaptation aux défis de l'époque, exigent que chaque question puisse être envisagée et traitée sous les différents angles propres aux grandes cultures encore vivantes.

    -SIGNER la pétition : cliquer sur le titre-


    votre commentaire
  • Paris, le 26 février 2006 - Après l'adoption par le Sénat français de la Loi de Programme pour la Recherche, le 1er février, un amendement de dernière minute a été inséré subrepticement pour les députés, visant à obtenir, sous prétexte d'urgence (donc en se passant de l'avis, normalement indispensable, de la Commission des Affaires Étrangères de l'Assemblée Nationale), la ratification du tristement fameux « Protocole de Londres ». Ce texte, très malencontreusement signé par le gouvernement Jospin, établirait le "tout anglais" en matière de brevets d'invention, et donnerait valeur juridique en France à des textes rédigés en anglais !
    (lire la suite...cliquer sur le titre)

    votre commentaire
  • Une émission d'Elisabeth LEVY, avec Gilles CASANOVA

    Les médias savent-ils faire de l'histoire ? Avec Marc Ferro.

    Le 6 juin 44 ou les cavernes préhistoriques comme si vous y étiez. Nous faire vivre le passé, telle est la promesse de la télévision. Sur nos écrans, l'histoire est partout : dans les documentaires, fictions et maintenant dans ce curieux hybride appelé docu-fiction qui rappelle le « romanquête » inventé par BHL.  (Ecouter l'émission...cliquer sur le titre)


    votre commentaire
  • L'assassinat d'Ilan Halimi est un crime barbare et l'UJFP tient à exprimer son émotion et son indignation.

    Pour autant, le caractère antisémite de cet acte n'est pas avéré. Le Procureur de la République de Paris a déclaré : « Pendant le week-end, certaines personnes entendues ont pu dire, de manière indirecte, que le choix d'un Juif garantissait le paiement de la rançon. Le juge a donc considéré qu'il y avait éventuellement là un mobile antisémite ... » (...) Pourtant le ministre Sarkozy a immédiatement déclaré qu'on avait trouvé des documents « propalestiniens » et « salafistes » chez le principal suspect. Et la LDJ (Ligue de défense juive, organisation d'extrême droite) s'est une fois de plus livrée en toute impunité à des violences racistes lors du premier rassemblement à la mémoire d'Ilan.

    (lire le communiqué entier...cliquer sur le titre)


    votre commentaire
  • Wieviorka : "Ce serait une erreur d'expliquer ce crime par des critères raciaux"- Le Monde - 25 février.

    Le monde juif a réagi d'abord prudemment et intelligemment. Mais une pression monte et on risque de communautariser à l'excès cette affaire qui concerne, qui doit concerner, toute la société. (...)

    Il serait inquiétant que l'on profite du fait que le leader de la bande soit noir pour racialiser le climat. Que l'on utilise le fait que l'on ait découvert des tracts salafistes pour en faire une affaire d'islamisme. La haine politique et religieuse n'est pas le point de départ de ce crime. Ce serait une erreur d'expliquer ce crime par des critères ethnico-religieux ou raciaux.

    (lire l'ensemble de l'article ...cliquer sur le Titre)


    votre commentaire
  • La bataille de Verdun, 21 Février 1916 - Décembre 1916, 300 jours et 300 nuits de combats acharnés, effroyables. 26.000.000 d'obus tirés par les artilleries soit 6 obus au m², des milliers de corps déchiquetés, environ 300.000 soldats français et allemands portés disparus.

    OSSUAIRE de DOUAUMONT (cliquer sur le titre)

    -French attack on the German lines during the Battle of Verdun-


    votre commentaire
  •                                        Samedi 4 mars 2006

                                      Journée de réflexion et de débats 

                       Amphi III, Université de Paris I Panthéon-Sorbonne
                        Centre Panthéon, 12 place du Panthéon 75 005 Paris.

    La question des « lois mémorielles » qui a été, ces derniers mois, au centre de l'actualité a démontré la nécessité d'un tel mouvement. Comment penser les rapports entre histoire et mémoire dans le monde actuel ? Comment restituer les enjeux du passé dans un présent conflictuel ? Quelles initiatives pouvons-nous prendre ensemble pour élargir l'espace intellectuel autonome et critique que nous avons commencé à construire ? Telles sont les questions transversales qui seront au coeur de cette journée.  9h30- sous la direction de Gérard Noiriel (EHESS)


    votre commentaire
  • Le sarkozysme n'est pas que Sarkozy, ni tout Sarkozy. Courant politique largement importé, il est la version française de la contre-révolution néo-conservatrice qui a déjà triomphé dans de nombreux pays. En rupture avec la tradition républicaine, il réalise une synthèse entre la vieille droite orléaniste, ralliée à la république faute de mieux, et le néo-conservatisme, étranger à toutes les traditions politiques et philosophiques libérales françaises : la droite française ne serait jamais assez à droite car notre tradition libérale serait un faux libéralisme. Sorte de revanche par procuration de la France de l'Ancien Régime, le sarkozysme ne cesse de rêver que la nation se brouille avec Marianne pour se jeter dans les bras de Marie.


    Paul Ariès, politologue, spécialiste de la mondialisation, est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages consacrés aux conséquences de la mondialisation : malbouffe, sectes, agressions puiblicitaires


    votre commentaire
  • Association pour la Fondation Lucien Herr (AFLH)

    Samedi 18 mars : Rencontre avec Didier MOTCHANE -15h00

    Fondateur du CERES et du Parti Socialiste d'Epinay.

    L'Association pour la Fondation Lucien HERR recevra Didier MOTCHANE. 40 ans après la fondation du CERES, nous aurons ainsi l'occasion de nous pencher avec l'un de ses fondateurs sur la genèse, la pensée et l'histoire de ce courant du socialisme français. Ce sera une occasion de tracer des perspectives pour l'avenir et d'évoquer l'avenir de la République sociale dans une période marquée par la montée du mouvement altermondialiste.

    Inscription : info@aflh.org


    votre commentaire
  • La Règle du Jeu - N°30 - 1er trim.2006

    "Psychanalyse : contre-attaque" 


    votre commentaire
  • Robert Combas , Juergen Teller , Sarah Lucas , S&P Stanikas ,

    Claude Lévêque , Marc Desgrandchamps meets Bertrand Burgalat

    Julia Kristeva,

    Philippe</placename />

    Forest</placetype /></place /> , Valérie Mréjen , Andy Warhol.


    votre commentaire
  • Penser la société des médias I
    Média et politique : Denis Pingaud, Bernard Poulet, Marcel Gauchet, Christian Delporte, Olivier Ferrand 

    Une vision du Monde ? Élisabeth Lévy, Jean-Claude Guillebaud, Eric Aeschimann, Gérard Spitéri  

    Jean-Luc Delarue  : Télé-vérité. Entretien

    David Pujadas : L'émotion et l'information. Entretien

    Critiques et autocritiques Stéphane Arpin, Jean-Noël Jeanneney, Bénédicte Delorme-Montini


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires